fbpx
première page d'un journal intime
Citations,  Journalyse

Première Page D’un Journal Intime : Démarrez Sans Stress !

Vous aimeriez bien commencer dès à présent à documenter votre vie, mais une fois devant la première page de votre journal intime, c’est le blocage. Que faut-il écrire ? Par quoi commencer ? Dois-je raconter ma journée ou plonger directement dans le bain du développement personnel avec une question existentielle ? Il n’existe pas de règle préétablie pour commencer un journal. Comme toute nouvelle décision dans la vie, on y pense pendant longtemps sans passer à l’acte et un jour, le déclic : c’est le moment de s’y mettre. L’écriture est arrivée dans ma vie le jour où j’en ai eu besoin, et elle a tout bouleversé. À mon tour de vous guider maintenant, et de vous aider à faire le plus difficile : écrire la première page de votre journal intime. Ensemble, surmontons vos blocages et démarrons l’aventure de votre carnet de vie. 

Première page d’un journal intime : pourquoi c’est intimidant ?

Le journal, un outil vraiment transformateur

Cette fameuse première page de journal intime, c’est l’histoire de toutes les premières fois. On a à la fois hâte et peur de commencer, on trépigne et on tremble devant son cahier encore vierge… Mais pourquoi cette peur ? Eh bien parce que vous savez d’ores et déjà que ces lignes tracées au stylo (les premières, mais aussi les nombreuses suivantes) vont peut-être pouvoir changer le cours de votre existence. Le journal intime ou, comme nous l’appelons ici, le journal d’analyse, est un outil de développement personnel vraiment puissant. 

Rendez-vous compte : l’écriture manuscrite, si elle est utilisée avec un peu de méthode, est une activité qui engage profondément votre cerveau. Les neurosciences ont en effet démontré que le lien tête/stylo/main favorisait la création de nouvelles connexions neuronales et le renforcement des anciennes. Une manière de reprogrammer son inconscient et de lui faire emprunter le chemin que l’on souhaite…

On comprend mieux pourquoi il peut être intimidant de se lancer dans l’écriture d’un journal ! Le changement de vie, d’état d’esprit, d’habitudes, même s’il est profondément souhaité, fait peur, et c’est bien normal. Vous êtes probablement dans une période de votre existence tourmentée, comme j’ai pu l’être moi-même. Et si remplir la première page d’un journal intime marquait pour vous le début d’une nouvelle vie ? 

Bref, tout ça peut vous mettre une légère pression ! Pour autant, comme dans tout processus de développement personnel, rien ne va être chamboulé du jour au lendemain. Les choses iront au rythme qui vous conviendra. En attendant, vous verrez rapidement les bénéfices sur votre anxiété, votre sommeil, ainsi que votre santé physique et mentale. 

Écrire un journal intime, c’est… intime !

Un autre aspect du journal intime peut également intimider. Eh oui, bientôt ces feuilles pourraient être remplies de confidences très privées ou peu glorieuses, sur lesquelles vous n’avez pas très envie que quelqu’un tombe… Écrire un journal intime adulte, c’est tout aussi précieux et confidentiel que raconter ses émois de jeune ado. La question de la protection de votre vie privée vous préoccupe et je vous comprends. 

D’ailleurs, ça a été l’un de mes blocages lorsque j’ai commencé à rédiger les premières pages de mon journal intime. Finalement, j’ai trouvé des solutions pour protéger mon journal et cela m’a complètement rassurée. Et c’est tant mieux, car si vous voulez bénéficier de tout ce que peut apporter l’écriture introspective, il est important de vous livrer sur le papier de façon honnête. Une fois que vous aurez les clés (littéralement !) pour garder vos écrits en lieu sûr, vous pourrez commencer votre journal dans les meilleures conditions.

Vous voilà donc aux portes de vos premières lignes… Prenez votre stylo, votre plus beau journal, choisi avec soin, et allons-y pour quelques conseils d’écriture. 

Comment faire la première page de son journal intime ? Quelques conseils

Il est maintenant temps de réaliser la première page de votre journal intime. Comment faire ? Eh oui, le dernier blocage auquel vous pouvez être confrontée, c’est le syndrome de la page blanche. Cette sorte de paralysie vous empêche littéralement de poser la plume sur le papier… Vous ne savez plus quoi noter, ni par quoi commencer : il y aurait tant à dire ! Pour vous, cette première page est un peu sacrée et vous ne voulez pas la « rater » ni la raturer. Ce syndrome embête même les plus grands auteurs, mais heureusement, des parades existent pour la contourner. Voici quelques conseils et exemples pour écrire votre journal intime (enfin !) et entrer dans la communauté des diaristes !

  1. Noter une phrase inspirante pour commencer son journal

Noter un mantra, une citation qui vous inspire ou une belle phrase pour commencer un journal intime est une bonne manière de dire adieu au syndrome de la page blanche. Vous pouvez l’inventer, écrire votre préféré ou plus simplement piocher dans cette liste :

  • « L’écriture est une exploration. Vous commencez par rien et vous apprenez au fur et à mesure. » – E.L. Doctorow
  • « Ne craignez pas la perfection, vous ne l’atteindrez jamais. » – Salvador Dalí
  • « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. » – Confucius
  • « Le plus grand plaisir dans la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de réaliser. » – Walter Bagehot
  • « La plume est la langue de l’âme. » – Miguel de Cervantes
  • « Chaque accomplissement commence par la décision d’essayer. » – John F. Kennedy
  • « Écris dans ton cœur que chaque jour est le meilleur jour de l’année. » – Ralph Waldo Emerson
  • « La vie est une aventure audacieuse ou elle n’est rien. » – Helen Keller
  • « L’écriture est la peinture de la voix. » – Voltaire

Ces phrases vous inspireront dans votre cheminement personnel et dans votre pratique de l’écriture. Relisez-les en cas de coup de mou (ou de panne d’inspiration) !

  1. Écrire ses objectifs sur la première page

Une astuce hyper motivante : noter vos envies, votre bucket liste ou vos objectifs de l’année sur la première page de votre journal intime. Une excellente façon de pouvoir encrer vos rêves et de poser la première pierre de votre passage à l’action.

  1. Commencer par une affirmation 3D

Ma technique des affirmations 3D est celle que j’utilise, et que je conseille d’utiliser, pour éviter de procrastiner devant son journal. Elle permet de démarrer sa journalyse du matin sans blocage. Cerise sur le gâteau : c’est un outil puissant pour acter de véritables transformations dans votre quotidien car elle vous aide à ancrer (et encrer!) de nouvelles croyances dans votre esprit.

Elle consiste à choisir une courte phrase sur un aspect de votre vie que vous voulez améliorer (par exemple, gagner plus d’argent avec votre activité et être sereine). Vous allez ensuite l’écrire en respectant ces 3 règles : au présent, comme si votre objectif était déjà atteint et en vous visualisant depuis 3 points de vue différents. Dans mon exemple, cela donnerait ceci :

  • Moi, [votre prénom], je vis dans une abondance financière qui me satisfait pleinement.
  • Toi, [votre prénom], tu vis dans une abondance financière qui te satisfait pleinement.
  • [votre prénom] vit dans une abondance financière qui la satisfait pleinement.

Répétez l’opération chaque matin durant 30 jours. Envie d’en savoir plus ? Je développe cette technique incroyablement efficace (ainsi que de nombreuses autres) dans mon livre Transformez votre vie par l’écriture !

  1. Capturer une « fenêtre temporelle »

Voilà une technique que j’apprécie beaucoup et que les membres de mon  atelier d’initiation à la Journalyse connaissent bien. Idéale pour inaugurer la première page d’un journal intime, celle-ci consiste à décrire en détail l’endroit où vous vous trouvez physiquement, à ce moment précis, vous inclus. Cela inclus les sons que vous entendez, les odeurs que vous sentez, l’âge que vous avez, les habits que vous portez, etc… L’idée, vous l’aurez compris, est de photographier cet instant sur le papier.

Je vous l’accorde, ce n’est pas spécialement avec ce genre de technique que vous connaitrez ces moments de grandes révélations que votre journal est capable de vous procurer, mais, croyez-moi, vous allez adorer retomber dessus lorsque viendra la relecture, étape-clé de la Journalyse ! 

  1. Poser votre intention

De tous les conseils pour démarrer votre journal, poser votre intention est celui que je vous recommande le plus chaudement puisqu’il s’aligne parfaitement avec les principes fondamentaux du journal d’analyse. Qu’attendez-vous de ce journal? En fixant clairement votre intention en début de carnet, vous établissez une sorte de « mission tacite » pour votre pratique d’écriture. Votre pourquoi ainsi gravé dans le marbre va agir comme un guide invisible qui vous aide à rester concentré sur vos objectifs personnels et à transformer vos réflexions en actions concrètes. En d’autres termes, vous transformez votre journal intime en un outil puissant de croissance et de transformation personnelle. Cela donne du sens à chaque mot écrit et rend votre pratique d’écriture plus profonde et plus alignée avec vos aspirations.

Une fois la première page d’un journal intime rédigée, vous allez enfin vous sentir plus libre et légère. Il y a fort à parier que vous prendrez goût à cette pratique et que vous vous pencherez, chaque matin, devant une page vierge à remplir de vos pensées… Pour poursuivre l’aventure plus facilement, je vous propose ma méthode pour structurer chaque page de votre journal intime. Vous aurez ainsi l’inspiration et le coup de pouce nécessaire pour vous tenir à ce rituel bienfaisant. Vous y trouverez également 15 prompts, pour guider votre réflexion et commencer ce merveilleux voyage vers vous-même. Je vous souhaite une bonne écriture, et une belle introspection !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.